[Total : 3    Moyenne : 5/5]

Le baobab bio est extrêmement important pour les humains et les animaux qui vivent dans les zones sèches d’Afrique. Il offre un abri et fournit de la nourriture, des fibres et des médicaments, ainsi que des matières premières destinées à de nombreux usages.

Les feuilles de baobab constituent une excellente source de protéines et contiennent tous les acides aminés essentiels, ainsi que la plupart des acides aminés non essentiels. Elles ont également une forte teneur en minéraux et en vitamines A et C. Elles sont utilisées fraîches en tant que légume ou sont séchées au soleil, moulues et tamisées pour produire une poudre verte servant à aromatiser les sauces dans de nombreuses parties de l’Afrique. Dans la plupart des pays africains où l’on trouve Adansonia digitata, les feuilles sont utilisées comme légume ; elles sont cueillies et vendues par de nombreuses familles. Dans la partie sud du continent, les populations récoltent les fruits et les graines pour les vendre à des entreprises locales qui fabriquent de l’huile à partir des graines et conditionnent la pulpe des fruits.

Baomix la poudre de pulpe de baobab biologique certifiée ecocert

Baomix la poudre de pulpe de baobab biologique certifiée ecocert

Lorsque les fruits sont mûrs, leur pulpe est une poudre sèche et granuleuse. Elle peut être consommée fraîche ou ajoutée à du gruau cuit.
Consommer la pulpe crue permet de préserver les vitamines qu’elle contient. Celle-ci peut également être mélangée à de l’eau ou du lait pour en faire une boisson, ou utilisée comme complément en la mélangeant à des aliments de base comme la farine de maïs ou de manioc.
Les graines et les amandes sont largement utilisées, malgré leur coque épaisse et dure. Les graines servent communément à épaissir les soupes, mais elles sont également fermentées et employées comme aromate ou grillées et consommées comme amuse-gueule. Les graines fournissent aussi une huile de cuisson mais cet usage n’est pas répandu, malgré le déficit actuel d’huiles végétales dans de nombreuses régions où le baobab est présent. Les pousses et les racines des graines germées sont comestibles, tout comme les racines pivotantes des jeunes arbres, mais leur consommation est plus rare. L’utilisation des produits du baobab dans une nouvelle génération d’aliments et de boissons est un débouché prometteur car ils ont une valeur nutritionnelle élevée et des propriétés utiles pour la transformation, notamment une forte teneur en pectine et en fibres.

Par ailleurs, leur consommation présenterait de nombreux bénéfices pour la santé.
Le baobab fournit également des fibres (écorce), utilisées pour fabriquer de la corde, du fourrage pour le bétail (feuilles) et des produits médicinaux réalisés à partir de différentes parties de l’arbre et utilisés pour traiter divers problèmes médicaux.
Les extraits de feuilles sont très efficaces contre la dysenterie. Ils sont aussi diurétiques, diaphorétiques, tonifiants. Ils servent généralement à soigner la fièvre, la diarrhée, la dysenterie, les coliques, les lumbagos ou l’ophtalmie, le ver de Guinée et les infections des voies urinaires. Ils sont efficaces dans le traitement de l’asthme. L’écorce est utilisée pour traiter le paludisme, les inflammations du tube digestif, les caries dentaires, le rachitisme, l’anorexie et les lumbagos. Les racines servent de remontant, indiqué dans le traitement du paludisme. La pulpe des fruits est employée pour soigner et fortifier les enfants, traiter la diarrhée, la dysenterie et les inflammations de l’intestin et du foie. Les graines sont utilisées dans le traitement des caries dentaires, des gingivites, du paludisme, de la rougeole et des gastrites. La sève sert à stopper l’évolution des caries dentaires. La gomme est utilisée comme désinfectant pour les plaies et dans le traitement des maux de dents.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*